Contempler la splendeur

Pour tout vous dire, il m’arrive de passer des heures à contempler la beauté d’Efstur.

Mais bien plus que cela encore… Je connais par coeur son odeur, les coloris de sa crinière, 

ses pattes velues, ses naseaux frémissants. On me demande souvent si je monte à cheval.

Cela m’arrive parfois de lui grimper sur le dos, pieds nus, pour une petite sieste en hauteur

Je peux alors sentir, physiquement son incroyable connexion à la Terre, la découvrir, et même 

L'apprendre. Mais sur son dos, j’ai un problème : je ne vois plus sa jolie petite tête chevelue !

Alors bien vite, hop , retour au sol, le meilleur point de vue pour contempler sa splendeur.

Kankyo Tannier 

nonne bouddhiste