12 août 08

24 heures de pluie...

Le jardin est devenu une grande éponge, alors la chatte a cherché une solution,
Posté par Demeter à 20:13 - Commentaires [2] - Permalien [#]

11 août 08

mosaïques sur trottoirs

on fait parfois de bien belles découvertes en regardant du côté de ses pieds!
Posté par Demeter à 17:12 - Commentaires [6] - Permalien [#]
09 août 08

Petit moment gastronomique

Posté par Demeter à 21:13 - Commentaires [4] - Permalien [#]
06 août 08

Photos pour "celle qui a parlé à l'oreille des vaches"!

   mes petits coins je me suis inspirée d'un jardin indien pour cette broderie, idem pour la peinture
Posté par Demeter à 20:40 - Commentaires [4] - Permalien [#]
03 août 08

Jour de marché à Freiburg i. Brisgau

                                                                    les boutiques et brocanteurs et l'eau, partout présente,... [Lire la suite]
Posté par Demeter à 18:45 - Commentaires [4] - Permalien [#]
28 juil. 08

encore des livres!

Ils envahissent tout doucement l'espace, se mettent dans  les coins,  sur toutes les surfaces qu'ils trouvent, et on a beau essayer de les ranger, par taille, par grandeur, par auteur, par sujet, par langues,  rien n'y fait et,  tout en douceur, derrière notre dos,  ils se mélangent à nouveau  ... il n'y a plus qu'à les laisser faire!
Posté par Demeter à 20:26 - Commentaires [4] - Permalien [#]

27 juil. 08

Strasbourg de nuit, suite!

Posté par Demeter à 17:32 - Commentaires [2] - Permalien [#]
26 juil. 08

nouvelle escapade à Strasbourg

par un temps de plein été pour changer! chaos de volets énigme, comment ouvrir tous les volets??? at the pub au fin gourmet la plus vieille maison et sa porte la belle et son enseigne le coin des meilleures glaces musicien au pied de la cathédrale jour de braderie
Posté par Demeter à 20:28 - Commentaires [3] - Permalien [#]
25 juil. 08

Amour du cheval

cheval de bois      cheval girouette Héraclès aux prises avec un cheval
Posté par Demeter à 14:02 - Commentaires [3] - Permalien [#]
21 juil. 08

" L'encens, le thé fumé, le parfum des roses refluent vers nous, un livre aimé glisse entre nos doigts, les rideaux défaillent avec mollesse sur le sol, plus rien n'existe que la douceur exquise d'un temps oublieux du passé et de l'avenir ".
Posté par Demeter à 22:09 - Commentaires [1] - Permalien [#]