30 sept. 16

  Soleil couchant et reflets dans l'étang!
Posté par Demeter à 17:53 - - Commentaires [6] - Permalien [#]

29 sept. 16

  Au balcon, les petites fleurs à 5 pétales si délicates et si belles
Posté par Demeter à 17:09 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
27 sept. 16

  Le poisson d'argent qui rêvait de sauter jusqu'à la lune...    
Posté par Demeter à 21:47 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
25 sept. 16

  Une balade au bord du vieux Rhin  soleil, chaleur et beauté...
Posté par Demeter à 21:17 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
24 sept. 16

  Sous une feuille du  basilic, une toute petite araignée...
Posté par Demeter à 09:50 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
20 sept. 16

  "Le bouquet" souvenir  C'était la maison où je pouvais toujours revenir, y avais-je mes racines.? Enfant, j'ai connu les changements, de pays, de langues, de maisons, d'amis. Mais elle, elle était toujours là  entre Jura et lac et j'y retrouvais mes grands-parents, oncles, tantes et cousins pour les vacances. Notre domaine, c'était le  jardin le potager et le verger, puis les champs jusqu'au pied du Jura. Sous la terrasse, ma grand-mère plantait ces petites lanternes japonaises qui me façinaient, d'un... [Lire la suite]
Posté par Demeter à 18:03 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

18 sept. 16

  Quelques merveilleux jours avec 'elles' où on a passé de l'été à l'automne  juste comme ça, d'un jour à l'autre!
Posté par Demeter à 15:34 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
11 sept. 16

  Envol pour 'un ailleur' de quelques jours...
Posté par Demeter à 12:32 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
10 sept. 16

  Sur le bord de ma fenêtre, les cailloux se chauffent dans les rayons du soleil.  sur ma table,  une aquarelle, souvenir d'une très belle journée...
Posté par Demeter à 16:25 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
09 sept. 16

  Pour Anne (d'un trait de plume va faire un avec un trait de pinceau) Le coeur est un jardin secret où se cachent des arbres   Il manifeste cent formes, mais il n'a qu'une seule forme.   C'est un océan immense, sans limites et sans rives   cent vagues s'y brisent: les vagues de chaque âme.   Rûmi
Posté par Demeter à 16:48 - - Commentaires [2] - Permalien [#]