DSCN9781

 

...il interpréta legato un morceau de musique de la plus subtile

matière, allègre, d'une sonorité pure dans les doubles cordes, 

si affranchi de toute convention de sens et de style, qu'on eût

pu le croire improvisé s'il n'avait été à ce point absolu dans

son inachèvement. Tout un monde disparu avec la dernière note.

Hochéa laissa retomber son bras et sourit tristement.

Hubert Haddad

'Premières neiges sur Pondichéry'