aa1

Au lieu d’être dans le toujours plus, il faudrait être dans la sobriété heureuse et la considérer comme l’énergie

fantastique du changement social, comme je l’ai écrit dans mon livre La Puissance de la modération (2015)

Au lieu de se dire “toujours plus, toujours plus” sans être jamais satisfait, prenons le génie du contentement !

Le contentement comme art de vivre.

Ce changement de valeurs est possible grâce à l’Amour, pas celui de l’intimité mais l’Amour en tant qu’énergie

extraordinaire qui préexiste à nous, auquel on doit s’ouvrir. Car c’est la plus grande énergie qu’un être humain

puisse déployer comme énergie constructive, un principe actif dès lors qu’un individu le reçoit en lui-même et l’exerce.

Et s’il l’exerce cela donne de la justice, de l’équité dans le rapport féminin-masculin, cela donne de la compréhension.

L’Amour donne tout cela, et c’est lui qui peut changer les choses.

Pierre Rabhi